Séminaire Ehess 2013 : Savoirs et activités du malade au service du maintien de soi en vie

Les nouvelles réglementations en santé publique, l’essor des mouvements d’usagers du système de soins et de leurs aidants, ont entraîné une multiplication des compétences utiles et requises pour le traitement des maladies chroniques et l’émergence d’un nouvel acteur : le sujet malade. Le séminaire se propose d’associer un public de chercheurs et de patients à une réflexion critique sur la production des savoirs relatifs à l’expérience de la maladie et sur les activités de soin de soi et de délégation du souci de soi à autrui. Au cours du séminaire, on interrogera particulièrement les théories mobilisées en médecine et en sciences humaines et sociales pour  étayer les interventions en situation de soin et on dégagera les méthodologies requises pour l’exploration des problématiques liées à la nécessité de repenser l’éducation et la formation des malades.

Denise Jodelet, Dir. d’études à l’Ehess – Jean-Marie Barbier, Pr, CNAM - Catherine Tourette-Turgis, MC, Univ. Paris-VI

Au cours de la première année, trois axes de problèmes seront définis, portant sur l’analyse: (a) de la formation et des modalités du savoir expérientiel des patients et sa rencontre avec les savoirs savants et techniques; (b) de la caractérisation des composantes des activités de maintien de soi en santé et en vie; (c) des formes contractuelles de délégation du souci de soi à autrui, mises en œuvre dans les situations de soin, d’aide et d’accompagnement. On interrogera particulièrement les théories mobilisées en médecine et en sciences humaines et sociales pour étayer les interventions en situation de soin et on dégagera les méthodologies requises pour l’exploration des problématiques liées à la nécessité de repenser l’éducation et la formation des malades. Ce séminaire s’intègre dans les activités de la chaire de recherches en éducation thérapeutique UPMC-CRF-CNAM et dans le programme collaboratif « savoirs et compétences » du Labex HASTEC.

Début : 12 janvier 2013 (10h)

Autres séances prévues en 2013 : 9 février, 23 mars, 13 avril, 25 mai, 8 juin.

Horaires : 10h-13h
Lieu : EHESS, salle 1, 105 bd Raspail, 75006 Paris.

Adrian NECULAU (1938-2012)

Chers Amis,

Le psychologue social roumain qui a le plus marqué l’histoire récente de cette discipline en Roumanie, et probablement aussi la vie quotidienne de ses concitoyens, Adrian Neculau, s’est éteint cette nuit à Iasi. Professeur émérite à l’Université Al. I. Cuza de Iasi, fils de maîtres d’école persécutés par le régime communiste totalitaire, élève de Vasile Pavelcu qui avait lui-même fréquenté les cours de Henri Wallon, Pierre Janet et Henri Piéron, Adrian Neculau est celui auquel la psychologie sociale roumaine doit sa renaissance des cendres après la chute du régime communiste depuis 1990.

Fondateur du Laboratoire Psychologie du Champ Social à l’Université Al. I. Cuza de Iasi, infatigable moteur de coopération Est-Ouest en Europe, proche de Serge Moscovici, Adrian Neculau a développé des relations de coopération et recherche avec les plus grandes universités européennes, a participé à des équipes de recherche intéressées par l’étude des représentations sociales de la pauvreté, du pouvoir et des minoritaires, il a été membre du Comité Exécutif du European PhD on Social Representations and Communication and So.Re.Com. THEmatic NETwork de l’Université « La Sapienza » de Rome, il a accueilli à Iasi le 7e Congrès de Psychologie Sociale en Langue Française de l’ADRIPS, mais aussi Willem Doise pour le titre de Docteur Honoris Causa de l’Université Al I Cuza, et Michel-Louis Rouquette, invité d’honneur de la 1e Conférence roumaine de Psychologie Sociale.

En Roumanie Adrian Neculau a lancé et coordonné la prestigieuse Revue de Psychologie Sociale, laquelle a accueilli au long des années des textes d’auteurs comme Michel-Louis Rouquette, Ivana Markova. Il a dirigé deux collections aux Éditions Polirom, Collegium. Psihologie et Psychologie Appliquée, où il a fait publier des ouvrages originaux et fait traduire les meilleurs manuels de psychologie sociale et ouvrages d’auteurs étrangers. Impulsés par Adrian Neculau, nombre de ses étudiants ont fait des stages de recherches appréciés dans les laboratoires européens et nord-américains.

Outre ses nombreux articles scientifiques, Adrian Neculau a publié de nombreux ouvrages : Les leaders dans la dynamique des groupes (1977) ; La Mémoire perdue (Polirom, 1999) ; Traces du Temps. Illusions roumaines, confirmations européennes. Un dialogue avec Serge Moscovici (Polirom, 2002) ; La Formation d’adultes (Polirom, 2004) ; La vie quotidienne pendant le communisme (Polirom, 2004 ; L’Harmattan, 2008) ; La dynamique des groupes et des équipes (Polirom, 2007) ; Un psychologue dans l’Agora (Polirom, 2007) ; La Psychologie de la servitude volontaire (Polirom, 2011). Ces dernières années, Adrian Neculau avait publié chaque samedi dans le Journal de Iasi une « pastille », comme il l’appelait, analyse psychosociale de la société roumaine, réflexion sur le rôle du psychologue dans la société et son interaction avec elle. Francophone engagé, il y a proposé aussi des analyses sur son expérience de la société française, des souvenirs sur ses maîtres à penser, ses amis français.

Ses recherches récentes ont porté notamment sur les effets de l’idéologie totalitaire sur les représentations sociales, mais aussi sur le drame et la persécution des psychologues roumains pendant le communisme et l’histoire de la psychologie sociale en Roumanie. Ainsi, notait-il récemment le mot de Didier Anzieu au sujet du professeur Vasile Pavelcu qu’Anzieu avait bien connu à Paris : « C’est ça, pour nous, mon cher collègue, l’histoire de la psychologie; personne aujourd’hui ne sait plus rien sur nos devanciers, notez donc, pour ne rien oublier, tout ce que le Maître vous a dit« .

Chercheur de renom, enseignant dans l’âme, homme au verbe succulent et sourire contagieux dont l’être entier signifiait bonté et tolérance, Adrian Neculau est de ceux qui laissent derrière eux un monde qu’ils ont tenté de rendre meilleur. Nos pensées vont à son épouse Rodica et à son fils Radu, professeur de philosophie à l’Université de Windsor au Canada.

Andreea ERNST-VINTILA

Université de Reims-Champagne-Ardenne

Assistant Professor position at the University of Kent

We are advertising an 18 month fixed-term Lecturer (Assistant Professor) position in Social Psychology at the University of Kent in southeast England. Located an hour from London in the historic city of Canterbury, the School of Psychology has a large group of researchers active in social psychology and related fields (social cognition, emotion, forensic psychology, personality, social development). We are the home of the Centre for the Study of Group Processes and of the journal, Group Processes and Intergroup Relations.
For the position, we are looking for an academic with a PhD or near completion, with a good publication record relative to career stage, and who can contribute to teaching in social psychology while continuing to do research. In other words, while it is fixed-term, this is not just a teaching-only post.

Further details about the job can be found online at: http://bit.ly/U6lfxi Applications are made online, and we are only asking for contact details of potential references at this stage. The closing date for applications is 21 January 2013.

Please let eligible students and colleagues know about this opportunity, and don’t hesitate to contact me or any other senior member of the School if you have any questions.

Sincerely,
Dr Roger Giner-Sorolla
Reader in Social Psychology
School of Psychology
University of Kent
Canterbury, Kent CT2 7NP
United Kingdom
tel. +44 (0)1227 823085, leave out 0 if calling from abroad

Décès de Michel Bataille (Univ. Toulouse 2)

Cher-e-s collègues et ami-e-s

C’est avec beaucoup de tristesse et douleur que nous vous faisons part du décès de notre très cher ami Michel Bataille, Professeur en sciences de l’éducation à l’Université de Toulouse 2-Le Mirail et directeur fondateur de l’équipe « REPERE », survenu dans la nuit du 14 au 15 décembre 2012.

Pour l’équipe REPERE,

Christine Mias

Fraude en psychologie sociale : l’affaire Stapel

« Si l’on devait choisir un cas d’école récent pour la fraude scientifique, le scandale lié aux travaux du Néerlandais Diederik Stapel ferait un excellent candidat. A lui seul, ce chercheur a durablement écorné l’image de toute une discipline, la psychologie sociale, et mis en lumière quelques failles du système scientifique »… (suite)

« The Levelt report was published on November 28, but instead of providing the expected closure and a welcome insight into one of the darkest chapters of the history of social psychology, it brings the discipline as a whole into disrepute. For, in addition to describing Stapel’s fraudulent activities, the report characterizes social psychology as a discipline with low academic standards and limited scientific integrity. This is a characterization that the Executive Committee of the European Association of Social Psychology rejects completely. The present statement represents the Executive Committee’s official reaction to the Levelt report. »

Lire également l’ensemble du communiqué critique du comité exécutif de l’Association Européenne de Psychologie Sociale : http://www.easp.eu/news/Statement%20EASP%20on%20Levelt_December_%202012.pdf

School of Psychology, Univ. of New South Wale – Jobs available Assistant Professor and/or Associate Professor

Dear colleagues,

We would like to announce that the School of Psychology at the University of New South Wales has potentially several tenurable jobs available at the Lecturer (Assistant Professor) and/or Senior Lecturer (Associate Professor) levels, in ANY area of Psychology, as part of a recent Science Faculty initiative.

For details, see the link http://www.science.unsw.edu.au/opportunities .

The School of Psychology at UNSW is one of the leading psychology research departments in the country, based on publications, citations and grant income per staff member. The school is undergoing a major expansion at the moment from a very strong base in terms of new appointments, space and facilities. The School has a very strong research culture and offers every support for new appointees. For details of the school and the University, see http://www.psy.unsw.edu.au/ .

For further information please contact Prof. Simon Killcross, Head of School, at mailto:s.killcross@unsw.edu.au .

Kind regards,

Joe Forgas
JP.Forgas@unsw.edu.au

Postdoc position in a Swiss NSF project (social psychology)

Postdoc position in a Swiss National Science Foundation project:
The dynamic nature of interethnic attitudes in Bulgaria: A social psychological perspective
Social psychology Unit, Institute for Social Sciences
Faculty of Social and Political Sciences, University of Lausanne, Switzerland

Description of project
Drawing on a social psychological framework, the project examines views of the Bulgarian majority and of the two largest minorities, the Turks and the Roma, on each other (i.e., views on the majority and minorities respectively) as well as their views on different immigrant groups. The research is based on a survey to be carried out during the project, existing national survey data on diversity and immigration attitudes (e.g., ESS, ISSP), and interviews.
Principal investigator: Dr. Eva Green Co-PI: Prof. Christian Staerklé
Bulgarian PI: Prof. Yolanda Zografova Co-PI: Prof. Antoaneta Hristova

Profile
* PhD in social psychology (or closely related discipline)
* Demonstrated knowledge of research on interethnic relations, attitudes towards cultural diversity and/or prejudice
* Experience in planning and conducting survey research
*Strong skills in data analysis
* Project management skills
* Excellent English (spoken and written). The ability to speak French is an advantage (the work environment is French-speaking), but not a requirement for this position
*Motivated to participate in field trips to Bulgaria.

Job description
The work will consist of literature reviews, study setup, preparation of datasets and survey questionnaires, analyses on secondary data and the survey study, coordination of the day-to-day work with the Bulgarian research team (2 professors, 2 post-docs, and 2 PhD students), writing of articles and presentation of research results at conferences.
The postdoc will be integrated in the social psychology unit at University of Lausanne.

Salary and duration
The 75% position is available for 2 years, with an anticipated starting date of 1st March 2013/1st April 2013 (or shortly thereafter). The salary is determined by the regulations of the Swiss National Science Foundation and the University of Lausanne.

Application
Please send your application (detailed letter of interest, CV, copy of diplomas, up to 3 publications/manuscripts, and one letter of recommendation) to Eva Green, ISS, Faculty of Social and Political Sciences, University of Lausanne, UNIL-Mouline, Geopolis, CH-1015 Lausanne, Switzerland or mailto:eva.green@unil.ch

Applications will be examined from December 15 until the position is filled.
For further questions, do not hesitate to contact Eva Green.

Dr. Eva Green
Senior researcher
Institute of Social Sciences
Faculty of Social and Political Sciences
University of Lausanne
Bâtiment Vidy
CH-1015 Lausanne
Switzerland

Journal of Social and Political Psychology

Le Journal of Social and Political Psychology (JSPP) est une revue scientifique avec comité de lecture en libre accès, en langue anglaise. Il publie des articles se situant à l’intersection de la psychologie sociale et de la psychologie politique qui font progresser la compréhension de problèmes sociaux, leur réduction, et la promotion de la justice sociale. Il est également ouvert aux travaux portant sur des problématiques sociopolitiques provenant de différents champs de la psychologie (par exemple, la psychologie de la paix, la psychologie des communautés, la psychologie interculturelle, de l’environnement, des médias ou de l’économie) et encourage les soumissions adoptant des perspectives interdisciplinaires.

JSPP publie des travaux de haute qualité émanant de perspectives épistémologiques, méthodologiques, théoriques et culturelles différentes et provenant de différentes régions du monde. Il fournit un forum dédié à l’innovation, au questionnement d’assomptions, et aux controverses et débats, et il vise à donner des impulsions créatives pour la recherche académique et pour les applications en éducation, la prise de décision politique, les pratiques professionnelles et l’action sociale.

JSPP a été fondé par Christopher Cohrs (Jacobs University Bremen, Allemagne) et Johanna Vollhardt (Clark University, Etats-Unis).

Plus d’informations : http://jspp.psychopen.eu/index.php/jspp

Introduction à la Psychologie Interculturelle

Nouvelle publication : Laurent Licata et Audrey Heine « Introduction à la Psychologie Interculturelle » aux éditions De Boeck (Bruxelles).

La nécessité de mieux comprendre la manière dont les cultures influencent les pensées, les émotions et les comportements humains s’impose aujourd’hui à un nombre croissant de professionnels opérant dans tous les domaines dans lesquels des personnes se référant à des cultures différentes entrent en contact.

Ce manuel d’introduction à la psychologie interculturelle présente de manière attrayante et abordable tant les fondements que les avancées récentes dans le domaine de l’étude des liens entre culture et psychologie. Il rassemble dans un même volume les trois principales branches de la psychologie (inter)culturelle : la psychologie interculturelle comparative, la psychologie culturelle et la psychologie des contacts interculturels. Il couvre aussi bien les approches anglo-saxonnes et internationales que les approches francophones.

La tension entre deux tendances traversant l’ensemble de ce champ sert de fil conducteur : la sous-estimation de l’influence de la culture sur les comportements (tendance universaliste) ou sa surestimation (tendance relativiste). La recherche d’un équilibre entre ces deux extrêmes structure l’ensemble de l’ouvrage.

Cet ouvrage est destiné aux étudiants en psychologie, en sciences de l’éducation et, plus généralement, en sciences humaines. Il sera également utile aux professionnels dans les domaines de l’interculturel et à toutes les personnes intéressées par les liens entre la culture et la psychologie et/ou par la psychologie des contacts interculturels.

Poste à l’American University of Paris

Un poste est à pourvoir (Assistant Professor / CDI) à l’American University of Paris. Le profil est particulièrement adapté à l’enseignement (en anglais) et à la recherche en psychologie sociale.

The American University of Paris invites applications for a full-time position in the Department of Psychology at the rank of Assistant Professor. Candidates should be generalists in psychology who have expertise in one or more of the following areas: social interactions, memory, cultural psychology, group dynamics, narrative, qualitative or mixed methods research.

Qualifications: Ph.D. in Psychology, Human Development or a related discipline by time of appointment (August 1st 2013). ABD candidates may be considered. Proven capacity for research and engaged teaching. Teaching experience within a liberal arts context or familiarity with liberal arts education is desirable. Strong interdisciplinary interest in the social sciences and/or an applied discipline is an asset. Ability in several languages is a strong plus.

Plus d’informations :

http://www.aup.edu/main/about/employment.htm#psy