Deux semaines avec Charlie

Vient de paraître aux PULM  : « Deux semaines avec Charlie. Essai de décryptage psychosocial des évènements de janvier 2015 » de Pascal Moliner.

Les tueries des 7, 8 et 9 janvier 2015 ont bouleversé l’opinion française et déclenché une série de mouvements collectifs, de réactions médiatiques et de débats publics rarement observés dans notre pays. Au-delà des explications rapides en termes de choc émotionnel, de sursaut citoyen ou de défense des valeurs républicaines, cet ouvrage porte sur ces évènements un regard original, différent de celui suggéré par les commentateurs médiatiques et les responsables politiques. Pourquoi tant de gens dans les rues ? Quels sont les ressorts des théories conspirationnistes apparues sur Internet ? Pourquoi cette subite sévérité des juges à l’égard de toute parole supposée faire l’apologie du terrorisme ? Voilà quelques-unes des questions auxquelles cet ouvrage tente d’apporter des réponses en décryptant les processus psychosociaux sous-jacents à ces évènements et en proposant des clés théoriques pour leur compréhension.



Plus d’informations :
http://www.pulm.fr/index.php/catalog/product/view/id/627/s/deux-semaines-avec-charlie/

Parution 2015 : Denise Jodelet, Représentations sociales et mondes de vie

Cet ouvrage, édité par Nikos Kalampalikis, réunit, pour la première fois, certains des principaux écrits de Denise Jodelet qui est, depuis la création du Laboratoire de psychologie sociale de l’Ehess en 1965 par Serge Moscovici, une référence incontournable dans le champ des représentations sociales. La particularité de ce livre est de donner un aperçu des développements d’une pratique de recherche empirique et réflexive qui, menée depuis trente ans, a ouvert des perspectives nouvelles dans l’examen de questions sensibles de notre monde, intéressant directement la psychologie sociale.

On y découvre une contribution originale sur les phénomènes représentatifs examinés de plusieurs points de vue. Sous l’angle épistémologique, dans leur relation avec les apports des sciences sociales. Sous l’angle de leur caractère social, dans l’analyse des processus sociocognitifs intervenant dans leur construction. Sous l’angle de leur pertinence sociale, dans la compréhension des processus symboliques liés aux appartenances sociales et au devenir commun à des individus et des collectifs historiquement et culturellement situés. Sous l’angle de l’application, dans l’examen de problématiques concernant la mémoire, l’urbain, la santé, le corps, le genre, l’environnement. Sous l’angle des propositions pour des recherches futures, dans l’exploration de dimensions psychologiques encore peu considérées par les études sur les représentations sociales : l’alterité, l’expérience, la subjectivité, l’imaginaire, l’affectivité et les émotions.

Ce livre constitue la première parution de la collection « Psychologie du social » qui sera dévolue à la diffusion de travaux contemporains en psychologie sociale sociétale.

Serge Moscovici (1925-2014)

Serge Moscovici est décédé le 15 novembre 2014.

Philosophe des sciences, anthropologue, théoricien majeur de l’écologie, puis éminent spécialiste de psychologie sociale, Serge Moscovici professait le nomadisme comme une nécessité de la recherche. Il s’est éteint dans la nuit de samedi à dimanche après une existence qui fut elle-même tout sauf sédentaire.

La suite de l’article sur le site du Monde.fr

serge-moscovici-figure-de-la-psychologie-sociale-est-mort_4524344_3382.html

Professor Rob Farr, 1937-2013

The Department of Social Psychology is very sad to announce the death of Emeritus Professor Rob Farr, on Friday the 11 October 2013.

Rob Farr joined the LSE in 1983 as Professor of Social Psychology and was instrumental in building up the Department of Social Psychology, founded by Hilde Himmelweit. He was internationally known as a specialist on the history of social psychology and particularly well-known for bridging psychological and sociological forms of social psychology – a separation he deplored. His work bridging these traditions produced novel perspectives on concepts at the heart of the discipline: the social self, social attitudes, attribution theory, ideology as well as on the role of laboratory experiments in the development of psychological theory. Much of this was enabled by his scholarly reading and insightful interpretations of George Herbert Mead,  Erving Goffman and Gustav Ichheiser. In particular, his work played a very significant role in advancing the reception and elaboration of the concept of social representations for the English-speaking world.

Rob Farr’s intellectual outlook was interdisciplinary and truly international. He was acutely aware of how parochial psychology often is and dedicated himself to building bridges and awareness of psychological work conducted by colleagues from the former Eastern European countries, India, China and Latin America. He was an inspiration for a large number of psychologists around the globe who shared his sharp critique for the de-socialisation of the behavioural sciences. One of his central empirical contributions was to demonstrate that individualism has become the collective representation of the Western world as is outlined in one of his now-classic texts: ‘The Roots of Modern Social Psychology’ (Blackwell, 1996). Other important works include: Representations of Health, Illness and Handicap (with I. Marková, Harwood Academic Publishers, 1995) and Social Representations, (with S Moscovici, Cambridge University Press, 1984).

Rob Farr was a wonderful teacher and supervisor, a kind, warm and generous man, who always had time to give to the many generations of students who came to the LSE in search of a kind of psychology that is relevant to society. As a colleague he will be remembered by his collegiality, support of young colleagues and his uncompromising scholarship.

source

Débat vidéo : Serge Moscovici à Beaubourg (juin 2013)

A l’occasion de la parution en septembre 2013 de son prochain livre aux Editions de l’Ehess, Serge Moscovici a participé à un débat au Centre Pompidou animé par Bruno Ambroise, philosophe au CNRS, en présence de Nikos Kalampalikis, professeur de psychologie sociale à Lyon 2. Vidéo du débat, ici.

Les deux dernières parutions de Serge Moscovici aux éditions de l’Ehess :

- Moscovici, S. (2013, sept). Le scandale de la pensée sociale (Textes inédits sur les représentations sociales réunis et préfacés par N. Kalampalikis). Paris, Editions de l’Ehess (postface d’Annick Ohayon) (pdf).

- Moscovici, S. (2012). Raison et cultures (Édition établie et présentée par N. Kalampalikis). Paris, Editions de l’Ehess (comptes-rendus)

Death of Jaap Rabbie

It is with great sadness that we have to report the death of Jaap Rabbie. Jaap was an internationally renowned social psychologist and one of the founding members of the European Association of Social Psychology. A Yale PhD, he was one of the first European social psychologists with an international focus, involved in several groundbreaking activities for the European Association of Experimental Social Psychology, including a legendary 1967 summer school with teachers such as Philip Zimbardo, Hal Kelley, Bob Zajonc, Hal Gerard, Josef Nuttin, Jos Jaspers, and Jaap himself. He also served as a member of the executive committee. Together with Mauk Mulder, he was one of the founders of the social psychology department at Utrecht University and had great influence on the development of social psychology in the Netherlands. Having survived the Second World War he set out to obtain basic insight into core social psychological processes pertaining to individual and group behaviour.
Dedicating himself to thorough experimentation and then applying the insights from those experiments to real-life settings, most notably behaviour in organizations, he is a true role model for most of us today. Jaap was a dedicated and passionate scientist, oriented to getting it right, even when this meant going against the stream of current insights. Although Jaap officially retired in 1993 he kept on with his scientific work for several years until he became too ill to do so. Jaap is survived by his wife Geesje and his three sons. He will be deeply missed.
Kees van den Bos
Wolfgang Stroebe

* A photo of Jaap in between the 1967 summer school teachers is available on: http://www.easp.eu/gallery/photos/events/summerschool/1967/1.html

Le scandale de la pensée sociale

« Il y a peu de choses aussi scandaleuses pour des hommes vivant dans une culture qui se réclame, comme la nôtre, de la science et de la raison, que le spectacle des croyances, des superstitions ou des  préjugés que partagent des millions d’hommes », affirme Serge Moscovici. Sa théorie des représentations sociales, élaborée il y a un demi-siècle, vise en effet la formation de la connaissance  en société dans son rapport avec la science,  la communication et, avant tout, la culture. Cette théorie a opéré une véritable rupture, instituant la connaissance ordinaire, celle du sens commun, comme matière première de l’agir collectif dans nos sociétés pensantes. Santé, science et société, travail, environnement, éducation, etc. : ses nombreux champs d’application et sa diffusion internationale témoignent de sa pertinence pratique pour faire face aux questions sociétales de notre temps. Ce volume réunit plusieurs écrits fondamentaux de l’auteur, inédits en français, dévoilant la genèse et l’évolution de son approche. Il constitue une source  essentielle pour saisir l’actualité d’un des penseurs  les plus influents des sciences du social.

Moscovici, S. (2013). Le scandale de la pensée sociale (Textes inédits sur les représentations sociales réunis et préfacés par N. Kalampalikis). Paris, Editions de l’Ehess (collection Cas de figure – sept)

A l’école des stéréotypes

Quel est le rôle de l’institution scolaire dans le maintien des stéréotypes de sexe ? Comment interroger et déconstruire ces stéréotypes ? Quelles actions égalitaires peut-on mettre en place pour moduler ces croyances ? Puisque l’école doit préparer l’enfant à vivre en société, autant faire en sorte que la formation scolaire permette d’espérer vivre dans une société plus égalitaire.

Morin-Messabel, C. & Salle, M. (Eds.) (2013). A l’école des stéréotypes. Paris, L’Harmattan.

Parution : Filles / Garçons

Le genre en éducation, question abordée depuis les années 1970 au niveau institutionnel, attendait encore de faire l’objet de recherches innovantes. C’est à cette nécessité que répond le présent ouvrage, à travers une série d’études approfondies sur les effets « genrés » dans le système éducatif. Quelle est la place du genre dans l’histoire, et notamment dans celle que l’on enseigne ? Quelles sont les représentations du féminin et du masculin en contexte éducatif ? Comment influencent-elles les évolutions scolaires, sociales et professionnelles des élèves ? La formation des enseignant-e-s et les supports pédagogiques (manuels, films ou albums) sont interrogés dans une logique pluridisciplinaire qui permet de mieux comprendre la complexité des enjeux de mixité et d’égalité des chances à l’école.

- Morin-Messabel, C. (Ed.) (2013). Filles / Garçons. Questions de genre, de la formation à l’enseignement. Lyon, PUL (infos).

-  Compte-rendu de lecture : http://lectures.revues.org/11760

Open-Rank Position in Social Psychology, University of Kent, UK

You may not be aware that we are advertising an open-rank faculty position in Social Psychology at the University of Kent in southeast England. Located an hour from London in the historic city of Canterbury, the School of Psychology has a large group of researchers active in social psychology and related fields (social cognition, emotion, forensic psychology, personality, social development). We are the home of the Centre for the Study of Group Processes and of the journal, Group Processes and Intergroup Relations.

For the position, we are looking for an academic at any post-PhD career stage who has an excellent record, commensurate with their experience, in research, funding and publishing within any field of social psychology. The term of employment has no fixed end, but is subject to a successful probation review. In North American terms, we are happy to interview applicants at the assistant professor (lecturer), associate professor (senior lecturer/reader) or full professor (chair/professor) level.

Further details about the job can be found online at: http://bit.ly/13iEd7t
Applications are made online, involving a CV, one-page statement, and supporting documents (such as publications). We are only asking for contact details of potential references at this stage. The closing date for applications is 21 January 2013.

Please don’t hesitate to contact me or any other senior member of the School if you have any questions. I will also be at the SPSP conference in New Orleans next week, and can answer questions there.

Dr Roger Giner-Sorolla
Reader in Social Psychology
School of Psychology
University of Kent
Canterbury, Kent CT2 7NP
United Kingdom
tel. +44 (0)1227 823085, leave out 0 if calling from abroad